Francois-Xavier Faidy

Je suis actuellement Photographe Professionnel (statut « Auteur » affilié agessa) et Cinéaste (Chef opérateur/Directeur de la Photographie), mais également Formateur (public Ado/Adulte).

Un stage dans un cabinet de géomètre, puis un Bac Scientifique en poche, puis faculté de biologie, garde d’enfant, hotline informatique, formation informatique, et enfin Développeur Web pour des grandes boites durant de nombreuses années : oui, les parcours actuels sont souvent atypique, mais c’est ce qui fait notre force. La richesse d’une grande culture générale, les expériences dans de nombreux secteurs m’ont amenés … à la photographie et au cinéma !

Ce n’est pas par hasard, en effet mon père, Patrick Faidy à été reporter photographe dans les années 70. Regarder ses albums à été pour moi une source d’inspiration. il a toujours amené cette culture de l’image dans la famille, a un tel point que mon frère est également tombé dedans. Et puis avec quelques amis, on s’est émulé autour de la photo, ce qui m’a poussés dans cette voie … Claude, Laurent …

La partie cinéma, je la doit à 3 personnes : Daniel Robichon, un ami du « boulo » quand j’étais dans l’informatique. Il voulait devenir réalisateur et je l’ai suivi dans son parcours. Puis Kino Session, une association qui organise tous les trimestres un festival de court métrage à thème, avec des Kinoïtes très motivés et toujours prêt à filmer ! Et enfin Didier Nové, Chef Electro, qui m’a toujours apporté son soutien et dont je m’abreuve quand je peux de ses paroles lorsqu’il raconte ses souvenirs de tournage …

Enfin, c’est grâce à l’émulation avec mon propre frère, Charles-Alexis Faidy, que j’ai eu la force de monter mon premier studio AGENCE FX. Sans lui, je ne serais pas là ou je suis actuellement.

Après cet épisode de dédicace larmoyant, je tiens à dire que je suis avant tout une personne à l’écoute, dont l’égo à laissé place à l’empathie et la compréhension, quelqu’un de patient et de calme, ne baissant pas les bras à la moindre difficulté, et aimant passionnément son travail.