Star Wars 7 : ma critique !

_DSF5674

Star Wars 7 : ma critique !

Ce n’est pas dans mes habitudes de rédiger un article de mon blog à chaud, mais l’actualité l’impose !

Pas d’attentats, pas de « 3ème guerre mondiale », pas de débarquement d’extraterrestre : pire ! UNE personne à OSÊ (et je pèse mes mots) toucher au mythe moderne de Star Wars. Cette personne, après avoir osé (là encore) toucher au mythe (là aussi, mais dans une moindre mesure) de Star trek, mais aussi au « style » de Steven Spielberg avec « Super 8 », et après nous avoir abreuvé de série sans fin comme Alias ou Lost, s’est donc attaqué à du lourd, un monument du film mondial de la science-fiction. Tremblement de terre – que dis-je – séisme de magnitude 10 dans la sphère des fans et autres habitué des conférences et des réunions cosplay, un « Star Wars » nouveau est arrivé, réalisé par J.J. Abrahams, monté sur THE machine de guerre du mainstream pour mineurs : DISNEY. Lucas peut se retourne dans sa …. ha bah non, il est encore vivant ^_^

En rentrant dans la salle, je suis venu avec des tonnes de préjugés :

  • Des personnages sans charismes
  • Des flares de lumière à tout bout de champ (eh oui J.J. … on t’a repéré !)
  • Du bon gros lourd blockbuster porno visuel qui t’en fou plein les yeux
  • Et une histoire à deux balles, mais tu ressors satisfait à cause du point précédent

Quand on voit la promotion – que dis-je – le martelage consumériste autour de StarWars durant les 3 derniers mois, alimentés par seulement 4 petits trailers depuis 1 an,  autant dire que je suis rentré dans la salle sans avoir grand espoir …

Luke, tu es notre dernier espoir

Bon, on ne va pas spoiler, ce n’est pas bien ! Mais ce que je peux dire déjà, c’est que les premières images sont : étonnantes. Pas de trailer Disney ! Pas de trailer autre que celui de Lucas Films ! Respect pour les fans qui rongent leurs ongles depuis des lustres ! en un mot : MERCI !

Bon, je vous passe le reste … « A long time ago …. »

Musique de l’excellentissime John Williams ! Logique et normal jusque là ! Pas de remix ni de modernisation du thème : le puriste que je suis est content !

Dans le texte (sans spoiler) on parle beaucoup de Luke tiens ! Beaucoup ! Mais qu’est ce qu’il a fait à l’épisode précédent pour mériter ça, hein ? Je vous le demande !

Étonnant visuellement

Les premières vraies images sont étonnantes. J.J. veut chercher d’entrée à imposer son style dans le contenu en gardant tout l’entourage pur et classique. Voyons voir ce que cela donne …

  • Plan contre-jour laissant apparaitre une forme familière, mais effrayante.
  • Plan sur des navettes que je n’ai encore jamais vu … tien … ma curiosité est aiguisée !
  • Plan sur des Stormtroopers « relooké », avec des lumières qui clignotent (c’est dans le trailer, je ne spoile pas donc ^_^)

Je dois avouer que déjà, le style visuel change, et c’est plutôt pas mal.

Bon, passons un peu. En effet, dans la manière de filmer, on sent que ce n’est pas pareil, mais ceci dis les codes sont respectés. Et c’est pas mal du tout, cela permet une mise en tension forte d’entrée. Et là, plein de questions arrivent dans ma tête.

Non, franchement J.J. , t’as assuré (et sans faire un seul flare). Les images changent et c’est pas mal du tout ! Comme dans le Trailer, on a le droit à des choses inconcevable à l’époque, comme le suivi du Faucon Millénium. Des plans rase-motte des X-Wing. Bahhhh ça envoi !

Belle appropriation du sujet : chapeau

Histoire « trop » classique

Quand je dis que les codes sont respectés, des fois c’est un peu « trop » respecté. Pour l’histoire, il y a une très forte similitude avec Star Wars 4. Et au fur et à mesure de l’histoire, on retrouve comme ça des choses qui auraient pu être dans le 4 : planète de désert (qui n’est pas Tatoine), robot porteur d’un message vital, un contrebandier qui accepte d’aider, une planète détruite, un « Grand Moff Tarkin » bis, un Fan-Cosplay de Vador – Kylo Ren, une étoile (planète) de la mort, les histoires de « familles ». Beaucoup de similitudes qu’un puriste amateur comme moi remarque d’entrée. C’est peut-être un peu « too much », mais ça passe quand même !

Luc, montre-moi ton …

Allez, je spoile un peu. On se rend compte que dans l’histoire, qui commence avec beaucoup d’allusions à Luke, et bien il n’a pas trop sa place en fait. Pire : on se demande si, arrivé au 3/4, si on va le voir avant le générique final. Je n’irais pas plus loin, mais Luke est devenu un mythe à lui seul, autour duquel tourne l’histoire sans forcement qu’il soit présent. Stop ^_^

Le retour du …

Allez, on prend les mêmes, avec 35 ans de plus, et on recommence ! C’est qu’il se débrouille pas mal, notre ami Han Solo et sa grande peluche portugaise ! Bon, un peu rouillé quand même, mais bon, on fait ce qu’on peut. On est quand même très content de les voir ! Ça me ravit !

Il y a aussi quelques « private-jokes » à destination des fans, ça fait sourire, mais ça peut être un peu lourd …

Des raccourcis en hyperespace !

Il y a beaucoup de raccourcis faits dans ce film, et ce qui fait poser plein de questions au spectateur que je suis. Beaucoup de questions en suspens, et cela appellent (et je vous le dis direct) à un Star Wars 8 ! Pour le 4, on pouvait se contenter du 4, et ne rien savoir de +. Le 7 amène + de questions qu’elle en apporte. Qui est ce « grand » méchant ? Je ne parle pas du fan-cosplay de Dark Vador (ou Darth Vader) qu’est Kylo Ren, mais de l’esprit du mal qui le guide. Idem sur les origines de Rey, ou sur le pourquoi de l’attitude de Finn (son explication n’est pas valable et ne s’inscrit pas dans une tendance au sein des Troopers), et qui est ce fameux « meilleur pilote » de la résistance, ou ce « Stormtrooper argenté » …

Un poil + de violence

Je le trouve un poil plus violent, dans l’attitude et l’efficacité des StormTroopers par exemple, ou dans la souffrance des gens. Il est un cran au-dessus que l’Empire contre-attaque. Disney est sans pitié ! Avant on mettait des petits pétards à des peluches, et on le laissait immobile pour montrer qu’il était mort, là on voit un peu de sang, des exécutions, et de la souffrance. Les temps ont changé, seule la nouvelle génération ne sera pas choquée du changement.

Conclusion

Si Star Wars 4 est un monument du cinéma, J.J. a essayé de reprendre la recette, en gardant tous les ingrédients de base, mais en mixant les images à sa manière. Et c’est plutôt réussi. Bien qu’un puriste puisse être un poil surpris ou peut-être déçu, je pense que ce StarWars s’adresse à une nouvelle génération de fan, qui a entendu parlé des épisodes précédents, ont dû les voir 2 ou 3 fois dans leurs vies, et qui du coup cherche a se créer une nouvelle mythotrilogie. Le puriste qui connaît les épisodes (de la trilogie originale) par coeur, qui les a regardés une bonne centaine de fois, qui voue un culte à la force et qui vénère la famille Skywalker, je pense qu’il seront étonnés, déçu peut-être de ne pas « retrouver les sensation du mythe qu’a crée le tout premier star-wars » (c’est comme la drogue, on essaye toujours de retrouver la sensation de son premier shoot), mais étonné par la volonté de créer un nouveau mythe autour des anciennes icônes.

Un nouveau mythe, car on part sur une nouvelle « définition » de la force, et de son apprentissage.

Passez un très bon film, et en attendant la suite, le Star Wars 8 : « que la force soit avec vous ! »
Un conseil cependant : il est recommandé d’avoir vu au moins la 1re trilogie avant !

Nb : Si vous pleurez de ne pas avoir de place réservée ou de faire la queue pendant des lustres, venez au cinéma « Art et Essai » les « 2 RIO » à Langon, il y a plein de places !

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.